Aller au contenu principal
EURES (EURopean Employment Services)
Article d’actualité27 juin 2017Autorité européenne du travail, Direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion

Offre qualitative et quantitative lors du salon de l’emploi slovaque

Des paquebots de croisière et des entreprises de construction de toute l’Europe accueillent de nouveaux employés originaires de Slovaquie grâce à une Journée européenne de l’emploi.

Quality and quantity on offer at Slovakian jobs fair
EURES SK

Plus de 200 exposants nationaux et étrangers ont participé au salon de l’emploi Job Expo 2017 à Nitra, en Slovaquie, et cinquante d’entre eux, présents dans le pavillon des Journées européennes de l’emploi, ont proposé des offres d’emploi à l’étranger. Les exposants comptaient notamment des employeurs, des représentants des services privés de l’emploi et des réseaux d’information de l’UE basés en Slovaquie. Des conseillers EURES originaires de 10 pays étaient également présents.

Serge Terburg est directeur régional (Sud) du l’entreprise néerlandaise Alertec Group, spécialisée dans le recrutement pour les métiers techniques et le secteur de la construction. «Nous avons été chaleureusement accueillis par EURES», déclare-t-il. «Nous avons parlé à de nombreux demandeurs d’emploi, et les premières personnes recrutées ont déjà commencé à travailler chez nos clients. Les qualifications élevées des travailleurs slovaques, ainsi que leurs bonnes compétences linguistiques en anglais, nous ont donné entière satisfaction, ainsi qu’à nos clients.»

Stefan Liebig, directeur général de l’agence de recrutement slovaque Backup, s’est lui aussi montré satisfait des résultats. «Trois de nos candidats ont déjà rejoint un grand organisateur de croisières fluviales et sont ravis de leur nouvel emploi», précise-t-il. «De plus, quatre candidats ont atteint l’étape du deuxième entretien avec l’organisateur de croisières fluviales A-ROSA (Allemagne). En ce qui concerne les paquebots de croisières en mer, nous sommes en train de préparer les contrats de trois candidats. Dans l’ensemble, nous pouvons donc affirmer que cet événement a été profitable et que nous avons pu établir des contacts avec des clients potentiels.»

Durant ce salon d’une durée de deux jours, 6 500 personnes ont visité le pavillon des Journées européennes de l'emploi, à la recherche d'informations sur les emplois à l’étranger. Parmi les exposants figuraient des conseillers EURES de République tchèque, de Hongrie, d’Autriche, de Pologne, de Bulgarie, des Pays-Bas, d’Allemagne, de Suède, de Finlande et de Lituanie.

Le conseiller EURES suédois Olof Person déclare: «Le salon a proposé des candidats qui répondaient parfaitement aux besoins de la Suède. Nous devons prendre en considération l’aspect quantitatif, mais aussi l’aspect qualitatif. J’ai rencontré quelques candidats parlant un peu suédois, ce qui est loin d’être courant. Nous attendons avec impatience de revenir l’année prochaine.»

Annabelle Schmitt, conseillère EURES basée à Dortmund, affirme quant à elle: «La plupart des demandeurs d’emploi auxquels nous avons parlé, cinquante ou soixante au moins, étaient intéressés par le secteur de l’hôtellerie et de la restauration. Outre les candidats des secteurs soumis à de graves difficultés en matière de recrutement (logistique, construction et informatique), nous avons rencontré plusieurs enseignants dotés d’une excellente connaissance de la langue allemande et souhaitant travailler en Allemagne, un chimiste de laboratoire et un enseignant de maternelle. Nous contacterons tous les candidats qui nous ont remis leur C.V., et nous souhaiterions les aider dans leur recherche d’emploi.»

Les exposants ont proposé un total de 4 258 offres d’emploi, principalement dans les secteurs de la construction, de la santé ainsi que de l’hôtellerie et de la restauration, et des offres concernant notamment les professions suivantes: charpentier, métallurgiste, soudeur, opérateur et conducteur. Les emplois proposés sur des paquebots de croisière, dans toute l’Europe, étaient une nouveauté de l’année 2017.

Les employeurs étrangers ont mené 435 entretiens avec des demandeurs d’emploi au cours des deux journées du salon, et ils prévoient déjà de recruter 294 candidats retenus. Dans un courrier adressé à chaque exposant après le salon, Matúš Caban, coordinateur national d’EURES en Slovaquie, a déclaré: «Nous sommes certains que le salon de l’emploi de cette année vous aura aidé à trouver les bons candidats pour vos postes vacants, et nous espérons vous accueillir de nouveau l’année prochaine!».

 

Liens utiles:

Job Expo 2017

Alertec Group

Agence de recrutement slovaque Backup

 

Pour en savoir plus:

Trouver un conseillerEURES

Conditions de vie et de travail dans les pays EURES

Base de données des offres d’emploi EURES

Services EURES pour les employeurs

Calendrier des manifestations EURES

Prochains événements en ligne

EURES sur Facebook

EURES sur Twitter

EURES sur LinkedIn

EURES sur Google+

Thèmes
Affaires/EntrepreneuriatMeilleures pratiques EURESParties prenantes externesJournées d'emploi/ÉvénementsTendances de recrutementMédia social
Rubrique(s) associée(s)
Vivre & travailler
Secteur
Accomodation and food service activitiesActivities of extraterritorial organisations and bodiesActivities of households as employers, undifferentiated goods- and servicesAdministrative and support service activitiesAgriculture, forestry and fishingArts, entertainment and recreationConstructionEducationElectricity, gas, steam and air conditioning supplyFinancial and insurance activitiesHuman health and social work activitiesInformation and communicationManufacturingMining and quarryingOther service activitiesProfessional, scientific and technical activitiesPublic administration and defence; compulsory social securityReal estate activitiesTransportation and storageWater supply, sewerage, waste management and remediation activitiesWholesale and retail trade; repair of motor vehicles and motorcycles

Avertissement

Les articles sont destinés à fournir aux utilisateurs du portail EURES des informations sur des sujets et tendances actuels et à stimuler la discussion et le débat. Leur contenu ne reflète pas nécessairement le point de vue de l'Autorité européenne du travail (ELA) ou de la Commission européenne. De plus, EURES et ELA n'approuvent pas les sites Web de tiers mentionnés ci-dessus.