Aller au contenu principal
EURES (EURopean Employment Services)
Article d’actualité12 décembre 2018Autorité européenne du travail, Direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion3 min de lecture

Entretiens de «Speed dating» à Madrid: EURES Espagne et EURES Suède s’associent pour créer des opportunités dans le secteur de la restauration

EURES Espagne et EURES Suède ont uni leurs efforts pour la troisième édition d’une initiative innovante de «speed dating» ciblant le secteur de la restauration. Cette rencontre clôturait une série d’événements organisés dans le cadre du projet «Chefs en Suède».

‘Speed dating’ interviews in Madrid: EURES Spain and EURES Sweden team up to create opportunities in the catering industry
© Daniel Bellón Serrano, 2018

«Le projet de recrutement de cuisiniers a débuté en 2015, avec l’organisation d’au moins deux événements de recrutement par an en Espagne, explique Daniel Bellón Serrano, conseiller chez EURES Espagne. Tout le monde y gagne: le secteur hôtelier suédois est en plein essor et l’Espagne, forte des nombreuses écoles professionnelles que compte le pays, a une longue tradition de formation de chefs et autres professionnels de l’hôtellerie.»

L’édition 2018 de cet événement de recrutement unique s’est déroulée à Madrid et a accueilli des représentants de 10 restaurants suédois (cinq en personne et cinq en ligne) à la recherche de chefs pour occuper des postes vacants dans leurs établissements. Niklas Cramer de l’hôtel Falkenberg Strandbad souhaitait embaucher pour son restaurant avec vue sur la mer. «Nous avons déjà recruté en Espagne avec de très bons résultats, dit-il. Nous avons engagé deux personnes à temps plein et quatre employés saisonniers pour l’été. Tout le monde a fait un excellent travail et je suis enchanté!»

L’événement, qui s’est tenu dans les locaux du Service public de l’emploi espagnol, reposait sur le principe d’entretiens du type «speed dating». En l’espace de quelques heures, les candidats ont eu l’occasion de s’entretenir avec quatre à huit représentants de restaurants. «C’était bien, rapide et informel, raconte Niklas. Nous avons pu rencontrer personnellement de nombreux candidats en très peu de temps.»

Parmi ceux-ci, Rocío Rapallo Fernández partage cet enthousiasme. «J’ai trouvé que c’était un moyen extraordinaire de mettre en contact les employeurs et les employés. On peut aussi se faire une idée de l’établissement et de ce à quoi ressemblera le cadre de travail.»

Rocío est l’une des 27 cuisinières et cuisiniers espagnols qui ont trouvé un nouvel emploi pour la saison estivale suédoise grâce à cet événement. Passionnée de voyages, elle était en quête d’une nouvelle aventure gastronomique. «J’ai eu la chance d’être sélectionnée par plusieurs établissements. Et j’ai donc pu choisir celui qui me convenait le mieux. Jusqu’à présent, je suis vraiment emballée par mon travail et par le cadre de vie, ici, en Suède. Si c’était à refaire, je n’hésiterais pas!»

Hormis les séances de «speed dating», les conseillers EURES étaient présents pour donner aux candidats des informations sur la vie et le travail en Suède, sur les formalités administratives à remplir à l’arrivée et sur les différents programmes de mobilité proposés. Les conseillers EURES ont également emmené les représentants des restaurants dans l’une des écoles d’hôtellerie de Madrid – le centre de formation professionnelle Simone Ortega – où les recruteurs ont pu constater par eux-mêmes la qualité de la formation des chefs espagnols. Cette visite a suscité des discussions en vue d’une coopération future entre les employeurs suédois et les centres de formation espagnols.

L’événement, dans sa totalité, s’est révélé un grand succès. «Les réactions des demandeurs d’emploi et des employeurs ont été très positives, dit Daniel. Et les placements ont donné de très bons résultats. Bien sûr, cela dépend des besoins des employeurs – et nos collègues suédois font un travail remarquable avec eux –, mais si tout se passe comme les années précédentes, je pense que les équipes EURES suédoise et espagnole organiseront un événement similaire l’année prochaine.»

«Je recommanderais sans réserve cette expérience à tous ceux qui aiment voyager et travailler à l’étranger, conclut Rocío. C’est une excellente façon de découvrir un pays, sa culture et ses traditions, sans avoir l’impression d’être un touriste.»

 

Liens connexes:

EURES Espagne sur Facebook

EURES Suède sur Facebook

Jobs in Tourism

 

Pour en savoir plus:

Journées européennes de l’emploi

Drop’pin@EURES

Trouver un conseiller EURES

Vivre et travailler dans les pays EURES

Base de données des offres d’emploi EURES

Services EURES pour les employeurs

Calendrier des manifestations EURES

Prochains événements en ligne

EURES sur Facebook

EURES sur Twitter

EURES sur LinkedIn

Thèmes
  • Affaires/Entrepreneuriat
  • Meilleures pratiques EURES
  • Actualités externes d'EURES
  • Parties prenantes externes
  • Actualités internes d'EURES
  • Tendances de recrutement
  • Réussites
  • Jeunesse
Rubrique(s) associée(s)
Secteur
  • Accomodation and food service activities
  • Activities of extraterritorial organisations and bodies
  • Activities of households as employers, undifferentiated goods- and services
  • Administrative and support service activities
  • Agriculture, forestry and fishing
  • Arts, entertainment and recreation
  • Construction
  • Education
  • Electricity, gas, steam and air conditioning supply
  • Financial and insurance activities
  • Human health and social work activities
  • Information and communication
  • Manufacturing
  • Mining and quarrying
  • Other service activities
  • Professional, scientific and technical activities
  • Public administration and defence; compulsory social security
  • Real estate activities
  • Transportation and storage
  • Water supply, sewerage, waste management and remediation activities
  • Wholesale and retail trade; repair of motor vehicles and motorcycles

Avertissement

Les articles sont destinés à fournir aux utilisateurs du portail EURES des informations sur des sujets et tendances actuels et à stimuler la discussion et le débat. Leur contenu ne reflète pas nécessairement le point de vue de l'Autorité européenne du travail (ELA) ou de la Commission européenne. De plus, EURES et ELA n'approuvent pas les sites Web de tiers mentionnés ci-dessus.